MECANOS EXPRESSTOUJOURS PLUS HAUT

Fin du replay mardi 02 à 00:00

SCIENCES & TECHNO - 44m

Le concessionnaire automobile Michael Manousakis a passé un contrat avec l´armée américaine : il récupère tout ce que l´armée de ne veut plus sur ses bases européennes, que Michael ait la place ou non pour les stocker. Dans l´immense cour de la concession, plus de 1000 véhicules patientent, dont un camion de pompiers KMZ de 30 tonnes équipé d´une échelle de 31 mètres. Si le circuit électrique du camion ne fonctionne pas, Michael aura fait une mauvaise affaire. Il y a six mois, Morlock Motors a repeint en bleu deux camions américains REO, destinés à partir en Indonésie. Michael n´a jamais été payé et aujourd´hui, le négociateur indonésien se présente en personne à la concession...

1

LES ANCIENS COMBATTANTS

Michael Manousakis, propriétaire de la concession allemande Morlock Motors, a acheté en ligne une Jeep Willys MB, extrêmement rare, à peine rouillée et à un prix imbattable. Mais elle n´a pas dû voir un tournevis depuis 30 ans

2

LA DOLCE VITA

Michael Manousakis a acheté un lot important à l´armée américaine... comme d´habitude sans savoir ce qu´il contenait ! Et cerise sur le gâteau, il faut aller récupérer une immense grue en Italie ! Cette virée s´avère financièrement désastreuse

3

AU FEU !

Michael Manousakis demande à son équipe de donner une seconde vie à un camion de pompiers qu´il souhaite transformer en scène mobile pour festivals. Supportera-t-il le poids de plusieurs personnes et de tout le matériel ?

4

UN TRAVAIL DE TITAN

La concession Morlock Motors reçoit la visite de Marian, un mécanicien polonais. Il travaille pour le compte de Michael Manousakis sur la restauration d´anciens 4x4 militaires américains
EN COURS

5

TOUJOURS PLUS HAUT

Michael Manousakis récupère tout ce que l´armée US ne veut plus sur ses bases européennes. Dans l´immense cour de la concession, plus de 1000 véhicules patientent, dont un camion de pompiers KMZ de 30 tonnes équipé d´une échelle de 31 mètres.

6

BON FILM !

La M151, véhicule militaire développé par Ford, fait gagner beaucoup d´argent à la concession. Pour répondre à la demande, Michael soustraite sa restauration en Pologne. Mais cela fait des mois qu´aucune M151 n´est revenue de Pologne.

7

LE CLIENT EST ROI

Comment faire, lorsque l´on mesure 1,95m, pour se glisser derrière le volant d´un petit Humvee ? Pour cela, les mécaniciens de Morlock Motors ont plus d´un tour dans leur caisse à outils !

8

UN DROLE D'OISEAU

Sur Internet, Michael Manousakis est tombé amoureux d´un Beriev, un hydravion russe qui n´est malheureusement plus en état de voler. Michael se rend en Russie pour apprendre, une fois sur place, que cette merveille n´est pas à vendre.

9

DEUX TONNES DE RISQUES

Aux États-Unis, Michael espère récupérer des pièces pour K30, une Chevrolet utilitaire. S´il ne trouve aucune de ces pièces, la chaîne de production de sa concession allemande sera bloquée : une véritable catastrophe.

10

UN ADVERSAIRE INVISIBLE

Michael rêve d´acheter un hydravion. Le Beriev russe est déraisonnable, mais un Grumman HU-16 américain serait une bonne alternative. Un milliardaire russe en demande 1,2 million de dollars : bien trop cher. Parviendra-t-il a faire baisser le prix ?

11

UNE FRENESIE D'ACHATS

On propose à Michael Manousakis des Coccinelles, la fameuse petite classique allemande. Pourquoi ne pas les restaurer pour les revendre et dégager un bon bénéfice ? Ou tout au moins en retirer les pièces détachées les plus recherchées ?

12

LE CHAR ELECTRIQUE

Un char d´assaut britannique Centurion de 52 tonnes doit être à nouveau motorisé pour des raisons administratives. Michael a eu une idée : et si Morlock Motors l´équipait d´un moteur électrique ?

13

UNE COLLECTION TRES SPECIALE

Michael inspecte un lot de voitures complètement transformées par leur propriétaire. La question est de savoir si ces véhicules doivent retrouver l´asphalte où s´il faut les considérer comme des oeuvres d´art à part entière.

14

LE DUEL

Tout le monde le sait : Michael Manousakis n´est pas un petit joueur. Julie, sa spécialise import-export basée aux États-Unis lui propose ce défi : construire le SUV le plus gigantesque.

Suivez-nous