LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE EN CHIFFRESLA GUERRE DU PETROLE

Fin du replay mardi 24 à 00:00

HISTOIRE & INVESTIGATIONS - 44m

Fin novembre 1941, Fritz Todt, à la tête du ministère allemand de l´Armement présente des chiffres au Führer. Ses hommes ont calculé que la poursuite de la guerre coûterait au pays quelques 150 milliards de dollars par an. Sans les réserves de pétrole, de céréales et de matières premières soviétiques : « Cette guerre ne peut plus être gagnée militairement ». Mais aux yeux du chef de l´Armée allemande la guerre n´est pas uniquement question de conquête... Pour combattre suffisamment longtemps, il doit absolument se rendre maître du Caucase. Et pour cela, il doit conquérir une ville : Stalingrad.

4

VERS UNE GUERRE TOTALE

En campagne pour un troisième mandat, Franklin D. Roosevelt affirme que les soldats américains n´iront pas combattre. Il ne tiendra pas sa promesse : près de 15 millions d´Américains mourront durant la Seconde Guerre mondiale.
EN COURS

5

LA GUERRE DU PETROLE

Fin 1941, le dictateur allemand n´a plus qu´une obsession : combattre suffisamment longtemps. Pour cela, il doit absolument se rendre maître du Caucase et conquérir une ville : Stalingrad.

6

PEARL HARBOR : L'AMERIQUE EN GUERRE

Après les bombardements de Pearl Harbor, les Américains assemblent « l´Arsenal de la Démocratie », prouesse d´ingéniosité et de détermination. Grâce aux ressources américaines, la guerre pouvait désormais être gagnée.

7

JUIN 44:LE DEBARQUEMENT DE LA DERNIERE CHANCE

Après la débâcle de Dieppe en 1942, Les Alliés comprennent à quel point l´invasion de la France sera coûteuse, mais en juin 1944, ils n´ont plus le choix : ils doivent débarquer en Normandie, quel qu´en soit le prix.

8

19 MARS 1945:LE DECRET DE LA TERRE BRULEE

Le 19 mars 1945, Hitler ordonne la destruction des installations militaires et industrielles ¿ potentiellement récupérables par les forces ennemies ¿ sur l´ensemble du territoire allemand. Il s´apprête à entraîner le peuple allemand dans sa chute.

Suivez-nous