En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

1918, L'ASSAUT DE LA LIGNE HINDENBURG

Disponible jusqu'au dimanche 21 octobre 22H00

En 1917, les Allemands édifient une puissante ligne défensive constituée de redoutables fortifications et dénommée « ligne Hindenburg ». C'est pendant la dernière partie de la bataille de la Somme que l'état-major allemand établie cette ligne qui relie Arras à Soissons. Il transforme un tunnel souterrain, long de 6 km sur le canal de Saint-Quentin, en une véritable caserne avec des postes de secours creusés le long des berges. Fin septembre 1918, la prise de ce tunnel constitue un des temps forts de la bataille de la ligne Hindenburg. En effet, les troupes du Commonwealth, notamment les Australiens, reçoivent la périlleuse mission d'en déloger les Allemands et de percer cette ligne de défense. L'assaut a lieu le 29 septembre 1918. Les Américains (30e Division US) et les Australiens, s'emparent du tunnel tandis que les troupes britanniques réquisitionnent le Pont de Riqueval, seul pont encore intact sur le canal afin de reprendre le territoire aux troupes allemandes. Sa capture est un enjeu stratégique, car elle va permettre aux tanks de traverser le canal rapidement et de poursuivre leur offensive en direction de Montbrehain.