En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

LA FACE CACHEE DE LA RESISTANCE

Disponible jusqu'au samedi 27 octobre 22H00

C'est l'une des pages glorieuses de notre Histoire. Une des fiertés de la Résistance française : le maquis. Un mot qui résume à lui seul l'engagement de milliers de jeunes hommes et femmes qui, dès 1943, sont entrés dans la clandestinité pour combattre le régime de Vichy et l'envahisseur nazi. Et pourtant... A côté de cette version officielle, il existe une autre réalité plus sombre. Une autre histoire du maquis qui est faite de pillages, de vols et d'assassinats. Car à la marge des vrais maquis luttant contre l'occupant, de « faux-maquis » se constituèrent. Des maquis noirs composés d'escrocs, de truands, de criminels qui se livrèrent aux pires exactions, semant la terreur parmi la population française.