En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

LA SHOAH EN FRANCE:LE TOURNANT DE 1942

Disponible jusqu'au lundi 15 octobre 22H00

Du printemps 1941 à l'été 1942, en France, près de 80 000 Juifs ont été déportés. Presque tous mourront en camps de concentration ou d'extermination. Sans le concours des autorités française, ces opérations minutieusement préparées par les nazis n'auraient jamais existé. Au début les arrestations sont individuelles et concernent surtout des hommes, étrangers ou apatrides et elles ne suscitent pas de réprobations unanimes. En 1942, quand les arrestations deviennent collectives et n'épargnent plus les Juifs français, l'opinion évolue ; les grandes rafles comme celle du Vél d'Hiv visent indifféremment des hommes et des femmes, des vieillards et de jeunes enfants.