En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

PORT ROYAL, LA BAIE DES PIRATES

Disponible jusqu'au lundi 23 juillet 22H00

Sous les eaux du port de Kingston, en Jamaïque, dorment les ruines de Port Royal, qui fut en son temps la ville accueillant le plus de pirates et de corsaires au monde. Port Royal a alors très mauvaise réputation, on la surnomme la « Sodome et Gomorrhe du Nouveau Monde ». La débauche est partout, l'alcool coule à flots et les « pirates des Caraïbes » fréquentent ses nombreuses maisons closes. Le 7 juin 1692, un tremblement de terre suivi d'un tsunami détruit la cité : en quelques minutes, les deux tiers de la ville disparaissent sous les eaux. On dénombre environ 5.000 victimes. L'Église voit dans cette catastrophe une « punition divine ». Au 19e siècle, des fouilles archéologiques permettent de redécouvrir la ville, ses vestiges et ses trésors. Aujourd'hui, le docteur Jon Henderson, archéologue, utilise les toutes dernières technologies scientifiques ? Sonar 3D, images haute définition ? pour mener pour la première fois une exploration complète des 13 hectares de rues et de maisons que comptent la ville engloutie. En « asséchant » virtuellement la ville et en la rebâtissant à l'aide d'images de synthèse, il devient possible de résoudre une énigme vieille de plusieurs siècles : où sont passées les forteresses du 17ème siècle ? Pourquoi le sol sur lequel a été bâti Port Royal laissait prévoir cette véritable catastrophe géologique ?