En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

EPISODE 2

Disponible jusqu'au mardi 19 juin 22H00

Deux ressortissants canadiens, une femme dans la cinquantaine puis un homme dans la soixantaine, sont arrêtés coup sur coup en Équateur pour trafic de cocaïne. Les deux voyageurs croyaient ramener, pour le compte de diplomates nigérians, des produits chimiques très rares servant à nettoyer des billets de banque marqués et inutilisables. Ces billets de banque constituaient un mirobolant héritage que leur promettaient les diplomates. Pour les enquêteurs de la GRC, ces cas particuliers ressemblent à une arnaque dangereuse qui s'apparente à une variante dite du Black Money Scam. Les enquêteurs parviennent alors à découvrir l'identité des deux Nigérians habitant Montréal qui piègent depuis plusieurs années des personnes d'un certain âge. Afin d'arriver à coincer ces deux escrocs, les enquêteurs de l'Opération Cellophane utilisent toutes les techniques d'enquête possibles, ayant même recours à une agente d'infiltration. En février 2015, le tribunal, scandalisé par le manque total de regrets des deux accusés et la cruauté des stratagèmes employés contre des personnes vulnérables, va les condamner à une sentence exemplaire de 14 ans de prison.