En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

ALOIS BRUNNER, LE BOURREAU DE DRANCY

Disponible jusqu'au vendredi 18 mai 22H00

Alois Brünner, membre du parti nazi et officier SS, a été par ses fonctions l'un des rouages les plus importants de la Solution finale aux côtés d'Adolf Eichmann. En France, il est particulièrement connu pour avoir dirigé de la façon la plus brutale et la plus perverse le camp de Drancy d'où il fit partir plus de 20000 juifs vers les camps de la mort : le tiers des Juifs arrêtés dans notre pays, parfois avec la complicité des autorités françaises. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a sévi contre les juifs dans toute l'Europe, en tant qu'organisateur de nombreuses actions du RSHA, le « service de sécurité du Reich » dirigé par Himmler. A la fin de la guerre, il réussit tout de même à échapper aux alliés. Pendant des décennies, Brünner a été l'un des criminels de guerre les plus recherchés, et il est longtemps resté l'un des derniers bourreaux nazis vivants. Malgré les pressions internationales, malgré la traque sans relâche dont il a été l'objet et malgré l'action des services secrets israéliens et français qui tentèrent de le faire extrader ou éliminer, Brünner sera protégé par le régime syrien jusqu'à sa mort probable en 2001.