En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

AFFAIRE EHRET

Disponible jusqu'au vendredi 13 avril 00H00

Mercredi 29 juillet 2008, sur le grand canal d'Alsace, la brigade fluviale découvre le cadavre d'une femme. La trentaine, cheveux châtains, elle porte un tatouage au poignet en forme de Y. Mais mis à part ce signe distinctif, rien ne permet d'identifier le corps. L'autopsie révèle de nombreuses traces de coups et de multiples fractures.. Les gendarmes décident de passer un appel à témoins pour identifier la victime. Un certain Bernard Boulanger se présente à la gendarmerie de Sierentz et fait une incroyable révélation : il connaît l'inconnue du canal. Elle s'appelle Joséphine Braun. Dix jours plus tôt, il serait allé pique-niquer avec la jeune femme au bord de l'eau. Elle aurait ensuite décidé de se baigner et se serait noyée. Les enquêteurs sont perplexes. L'homme est incapable d'expliquer les violentes traces de coups sur le cadavre et surtout les gendarmes réalisent que Joséphine Braun n'a jamais existé. Pourquoi alors cet homme a-t-il inventé toute cette histoire ? Les enquêteurs vont découvrir qu'en réalité la victime s'appelle Sylvie Mutschler, 34 ans et qu'elle est tombée dans les griffes d'une famille au service d'un tueur...