En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

AUX FRONTIERES

Disponible jusqu'au mardi 16 janvier 00H00

Ciudad Juarez, ville située à la frontière des États-Unis et du Mexique, est l'un des principaux lieux de passage des migrants clandestins en quête d'une vie meilleure. Venus de tout le continent sud-américain, les candidats à l'exil savent qu'ils peuvent y trouver des passeurs, déterminés à leur faire franchir la frontière et reconnus pour leur extrême violence. Pour tenter d'empêcher le passage illégal de marchandises et d'humains vers les États-Unis, les forces spéciales de la police fédérale mexicaine sont aux aguets. Fortement armés, ses agents patrouillent sans relâche afin d'empêcher toute activité suspecte. Le Brésil partage 700 kilomètres de frontière avec la Guyane française, mais une seule ville sert de lieu de passage entre les deux pays : Oiapoque. Entre les deux, un fleuve, qui porte le nom de cette ville stratégique, et un pont, hors service pour d'obscures raisons administratives. Pour de nombreux Brésiliens, ce territoire français représente la terre promise. Nombreux sont ceux qui tentent de s'y rendre, aidés par des passeurs véreux qui les transportent dans des embarcations de fortune dans de dangereuses conditions. Pour veiller sur cette zone frontalière, les Brésiliens comptent sur la patrouille de la « policia civil », qui sillonne le fleuve, souvent de nuit, à la recherche des contrevenants.