En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

LE PERVERS AUX CENT VISAGES

Disponible jusqu'au jeudi 16 novembre 00H00

Est-il un agent secret, un médecin, un homme d'affaires, un apôtre de la paix, un leader écologiste ? Joseph Maltais fut tout cela à la fois mais aussi et sans conteste un prince de la falsification, un orfèvre dans l'art de se fabriquer de fausses identités. Le magazine s'est lancé sur la piste de ce roi de l'arnaque et retrace son itinéraire, parsemé de morts et d'agressions en tout genre. Au début des années 90, Joseph Maltais, citoyen canadien est condamné en Belgique pour faux, escroqueries et association de malfaiteurs. Il se présentait alors comme président du Conseil Mondial des Peuples, successeur de Gandhi et de Martin Luther King. Il a installé son quartier général à Bruxelles, et présidait une multitude de fausses entités, sociétés et associations sans but lucratif.