En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

FAUSSE PISTE

Disponible jusqu'au jeudi 19 juillet 22H00

Le 12 juillet 2001 à LaSalle, la police du SPVM découvre le corps de Manon L'Écuyer sans vie, dissimulé dans la base de son lit. La jeune femme de trente ans manquait à l'appel depuis deux jours. L'enquête mène les policiers jusqu'à Pascal Giroux, un homme que la victime a fréquenté à quelques reprises. Malgré les preuves accablantes, le suspect nie avec énergie avoir assassiné Manon L'Écuyer. Giroux explique la présence de son ADN, découvert sous les ongles de la victime, par une relation sexuelle intense survenue deux semaines avant le meurtre. Pour déterminer la culpabilité de Giroux, le biologiste judiciaire Vahé Sarafian conçoit une expérience scientifique inédite. Sentant l'étau se resserrer, Pascal Giroux court à sa perte. Il fait parvenir une longue lettre à un journaliste pour expliquer qu'il ne peut pas être l'assassin. L'analyse minutieuse des propos contenus dans cette lettre permet à la sergente-détective Johanne Bérubé d'ajouter de nouveaux éléments à l'enquête.