En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…
Vidéo désactivée

PROFIL GENETIQUE

Disponible jusqu'au mercredi 18 juillet 22H00

Ghislain Dion et Julie Croteau vivaient ensemble à St-Liboire, jusqu'à ce que le corps de la jeune femme soit retrouvé sans vie dans le coffre de sa voiture le 27 octobre 2005. Le véhicule est abandonné dans le stationnement d'un centre commercial de Saint-Hyacinthe. Sur le mur d'un commerce, un graffiti terrifiant : I kill 4 fun. Les enquêteurs n'ont pas de témoin, ne possèdent pas l'arme du crime et ignorent où le meurtre a eu lieu. L'analyse des taches de sang dans le coffre de la voiture et sur les vêtements de la victime pose deux constats inquiétants : Julie Croteau aurait été rhabillée et placée dans le coffre du véhicule alors qu'elle était encore vivante. Les enquêteurs soupçonnent son conjoint, Ghislain Dion, d'être l'auteur du meurtre. L'enquête bat son plein : expertise au luminol dans la résidence du couple, analyse du système d'alarme, filature. Après six mois d'une enquête déchirante, la famille de la victime a peine à croire que le mari, tant éploré lors des funérailles, est en fait l'assassin de Julie Croteau.